Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10 moments mémorables de Marilyn Monroe

Publié le par Sarah

Diamonds Are a Girl’s Best Friend (1953)

Marilyn s’assure de ne jamais se laisser avoir par des fleurs de pompe à essence en chantant à tue-tête cet hommage à Cartier et Tiffany’s dans Les hommes préfèrent les blondes. Entourée d’un chœur d’hommes en adoration, les déhanchés de la star sont mis en valeur par le nœud surdimensionné qui orne sa troublante robe rose.

MM 1

Two Little Girls from Littlerock, avec Jane Russell (1953)

Dans cet autre numéro des Hommes préfèrent les blondes, les deux divas blonde et brune démontrent leur alchimie à l’écran dans ce duo, vêtues de robes à sequins rouges assorties, avec la fente dangereusement haute et le décolleté spectaculairement plongeant, et une coiffure à plumes.

MM 2

La fameuse robe (1955)

Personne ne pense à Marilyn sans se rappeler la scène mythique de Sept ans de réflexion, où elle se retrouve sur une bouche d’aération du métro, la « délicieuse » brise d’un train qui passe faisant tourbillonner sa légère robe blanche autour de ses cuisses.

MM 3

Bus Stop (1956)

Après s’être fait un nom dans la comédie musicale, Marilyn coupe le public dans son élan avec son premier rôle sérieux dans ce film de 1956, dans lequel elle joue une femme kidnappée par son amant brutal.

MM 4

Certains l’aiment chaud (1959)

Le célèbre roulement de hanche de la star est mis en scène dans l’une des premières séquences de Certains l’aiment chaud, film dans lequel son personnage évolue d’un pas léger le long d’un quai de la gare sous le regard admiratif de Jerry, personnage incarné par Jack Lemmon, qui dit avec esprit que ses fesses sont comme de « la gelée montée sur ressorts ».

MM 5

Les désaxés (1961)

Le film, cadeau de son mari et auteur Arthur Miller, est plus célèbre pour ses coulisses que pour ses dialogues ou son intrigue. Leur mariage commence à battre de l’aile pendant le tournage dans le désert torride du Nevada. Marilyn peine à se souvenir de son texte et, accro à l’alcool et aux médicaments, elle interrompt le tournage pendant deux semaines pour se rendre en cure de désintoxication.

MM 6

Séance photo sous les draps (1961)

Le photographe Douglas Kirkland, à peine âgé de 24 ans, devient célèbre en photographiant Marilyn posant sur un lit pour la 25e édition du magazine Look.

MM 7

Happy birthday Mr President (1962)

Vêtue d’une robe scintillante qui lui donne l’impression d’être presque nue et arrivant sur scène en retard, Marilyn susurre Joyeux anniversaire à John F. Kennedy. L’interprétation est encore plus incroyable avec du recul, car d’après les rumeurs, elle aurait eu une liaison avec le président. En outre, le spectacle a eu lieu trois mois avant sa mort et constitue l’une de ses dernières apparitions en public.

MM 8

Son décès (1962)

Bien que ses problèmes avec l’alcool et les médicaments soient connus de tous, la nouvelle de sa mort en 1963, à l’âge de 36 ans, est perçue comme un choc immense. Les médecins légistes concluent à un empoisonnement aigu aux barbituriques et à un suicide probable, mais l’actrice n’a laissé aucune lettre et des théories de complot abondent encore aujourd’hui.

MM 9

Warhol (1962)

L’une des images les plus célèbres de Marilyn est celle de l’artiste pop’art Andy Warhol. Prenant des photos pour faire la promotion de son film Niagara, Warhol crée plusieurs sérigraphies de son visage, chacune peinte dans des couleurs surréalistes. Il réutilise la même image dans son Diptyque Marilyn, une série du même cliché qui évolue de la couleur vers le noir et blanc.

MM 99

SOURCE EDITO MEETIC.FR

Commenter cet article